BRUNCH… DRUNCH & SLUNCH

Pas de pitié pour les croissants ! Granola, jus de légumes et lait d’avoine ont envahi la table de mon petit déj. Ou comment les exigences d’une nutrition saine ont mis au placard café et tartines beurrées. La révolution du petit déj est en marche et j’aime ça. Moi qui me lève tard, grignote toute la journée et préfère un bon goûter à un restaurant.

breakfast

À la graine tu succomberas

Au Chocapic tu renonceras……. Alors que les corn-flakes, ancienne version saine du petit déj, ont été vilipendés pour leur taux élevés de sucre, de nouvelles céréales ont vu le jour : orge, épeautre, quinoa… Accompagnées de yaourt ou de lait, elles se mélangent avec des graines de chia, de courge, de tournesol, mais aussi des oléagineux (amandes, noix…), voire des fruits secs (raisins, abricots, dattes). Les puristes se lanceront dans le fait-maison, en s’appuyant par exemple sur le livre de la chef star britannique Rachel Khoo (Barres de céréales, muesli et granola maison, Marabout 2010).

granola-maison

granola

rachel-khoo-book

muesli-selon-rachel-khoo

Le mot petit déj tend également à disparaitre au profit de mot plus déculpabilisants et aux allures plus sociétales (et oui le petit déj Ricoré c’est fini !) comme le Brunch, le Slunch ou le Drunch: contraction de souper de et de lunch. désigne un goûter dînatoire. À prévoir en « after » du « Brunch » pour s’esssayer à la journée continue du grignotage et débuter la semaine le foie léger.

Jean-Claude Kaufmann est chercheur au CNRS et sociologue, spécialiste de la famille. Il nous explique que l’évolution du petit déj s’inscrit dans celle de l’ensemble des repas. Que nous sommes passés d’une répétitivité régulière à l’invention de nouveaux rituels plus créatifs. Jusqu’à la fin des années 5O, la plupart des membres de la famille se retrouvaient à des heures fixes autour de la table pour prendre leur repas ensemble, selon les manières de table bourgeoises établies au 18e et 19e siècles. Comme on a pu aussi à un moment, réunir la famille autour du poste de télévision. puis dans les années 6O a débuté un changement long et progressif : la société s’est de plus en plus centrée sur l’individu qui n’est plus prisonnier d’un cadre collectif qui le définit. Cela a entraîné une évolution de la forme des repas. (article lu dans le cahier du Monde L’époque du dimanche 12 février 2017… Achetez et lisez la presse quotidienne nationale !!!)

Mes préférés…

brunch

brunch-ideal

galette-de-pomme-de-terre-et-saumon-fume

pain-complettartines-de-fruit

Enjoy healthy & creative fooding,

& have fun…

signature

Follow me on Facebook – Instagram – Ello – Twitter – Pinterest

Abonnez-vous à la newsletter hebdo / Subscribe to our weekly newsletter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s