PAPER & KHADI HANDMADE LIGHTS….

beatrice desrousseaux

Le choix d’un luminaire est toujours difficile. Généralement imposant, c’est l’objet qui diffusera la lumière dans votre pièce et sur lequel votre oeil se portera. Qu’il soit à poser, en applique ou en suspension il se doit d’être choisi avec grâce et surtout s’attacher à vos vraies valeurs, son prix d’abord puis sa durée de vie. J’ai déménagé souvent ces 10 dernières années (j’aime faire ‘ma maison’) et je suis contente d’avoir trouvé les luminaires qui répondent à mon éthique (fait à la main en petite série), esthétique (aux coloris et aux matières naturels) et pouvant être démultiplier en taille (j’aime l’écho d’un objet). Si je devais vous citer les 3 créateurs pour lesquels vous pouvez vous lancer sans prendre aucun risque, ne serait-ce qu’en qualité, et vous assurer de vivre avec pendant longtemps (peu importe l’habitat, ils s’adaptent à tous style d’intérieur avec élégance), voici mon choix : Béatrice Desrousseaux (papier travaillé en assemblage et collage), Best Before (corde de papiers recyclés tressés à la main selon un procédé ancestral coréen) et les Koushis de Mark Eden Schooley bien entendu (faite à la main, structure de métal et voile de khadi). Imaginez… xx&x

The choice of a lightning is always a struggle. Usually large, it will be the piece catching eyes in a room. From floor to hanging lamps it has to be chosen with elegance and most of all carrying your values. its price first then its life time. I have moved very often these last 10 years and I am glad I have found the right ones (I like making a new nest) carrying my product ethics (handmade in small series), aesthetic (natural colors and materials) and which can be played with in different sizes (I like the echo of products in a room). Let me tell you who can make the perfect light for you without taking any risk (quality and long life lasting) whatever your home style (they can fit in any places): Béatrice Desrousseaux (paper layering and collage), Best Before (recycled paper cord made with an ancestral Korean tradition) and the Koushi by Mark Eden Schooley of course (khadi cotton and wire structure). Let’s imagine… xx&x

Béatrice Desrousseaux

beatrice desrousseaux

beatrice desrousseaux

BEST BEFORE

best-before-1

best before

best before

KOUSHI

koushis

koushi

koushi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s